De retour… attention boum ! (Matt Pokora, sort de ce corps !) // Nail Art ULTRA facile

Un titre bien long pour un retour qui aura été tout aussi long ! Ouaouh.. ça fait bizarre d’être de retour ici, tu sais c’est un peu comme quand tu recroise un ex, mais là c’est pleins de bons sentiments genre l’ex que j’aime encore en secret ! 5 loooongs mois sont déjà passés depuis le dernier article, 5 mois à bouger dans tous les sens, bousculée entre vie pro et perso, et finalement c’est le blog qui a subit tout ça :/ Pendant ces 5 longs mois je n’ai cessé de penser à toute la blogo, je regardais régulièrement ce que faisait les copines bloggueuses -même si je ne me suis pas beaucoup manifesté, mea culpa aux copines !- mais maintenant je suis contente d’être de retour ici !
Pour ce retour, me voici donc avec un tout nouveau nail art, pour lequel j’ai testé une méthode assez hasardeuse mais dont je suis assez satisfaite du résultat ! Et j’ai nommé ce NA… le bleu de l’océan :D

le bleu de locean

(couleur dégueulasse au transfert de la photo, pourquoi je ne sais pas !! donc désolé pour ces couleurs avec la saturation poussée à fond :O)

Donc là on est sur un effet assez « artistique », je m’explique : ce n’est pas moi qui me la pète en disant que ce que je fais c’est de l’art XD non, c’est juste que sur ce NA, l’effet que l’on obtient ressemble à de grosse gouttes de peintures qu’on aurait balancé sur une toile vierge. Tu veux savoir comment on fait ? Ça tombe bien, je vais tout t’expliquer, et en plus c’est ARCHI simple :

a-20

Tout d’abord, pour faire ce NA tu pose une base de vernis blanc (2 couches environ selon le vernis utilisé, il faut que ça soit bien opaque), tu laisse bien sécher ou tu t’aides si tu n’es pas patiente comme moi avec un vernis accélérateur de séchage (Sèche-Vite, Poshé…). Une fois que c’est sec, tu t’armes de trois vernis de même couleur, mais de teintes différentes (des bleus comme moi, ou alors des rouges, des violets, des jaunes..), et d’un ou deux disques démaquillant, ou du coton. Si tu choisis de prendre un disque, tu dois alors « l’effriter » de façon à ce qu’il ne soit plus « lisse » mais au contraire qu’il reprenne son aspect assez cotonneux (un disque est composé de plusieurs couches, essaye de séparer les couches entre elles pour avoir plusieurs morceaux bien cotonneux -je suis toujours claire ou c’est plus compréhensible depuis déjà 10 lignes ? XD).
Une fois que tu as tes petits morceaux de cotons, tu pose une goutte de chacun de tes trois vernis sur un support imperméable, qui n’absorbera pas les gouttes de vernis (du plastique par exemple, genre le couvercle de la boîte de Ferrero Rocher que tu as dévoré ce Noël -les Ferrero hein, pas la boîte- et que tu dévoreras de nouveau à Pâques). Ensuite, tu trempe ton morceaux de coton dans une des gouttes, et tu viens taper de façon totalement aléatoire sur ton ongle. Tu répètera le coup pour chaque couleur et pour chaque ongle, c’est rapide et le résultat sera unique sur chaque ongle !
Tu as mis trop de couleurs sur un ongle ? Pas de panique !!! Là encore, c’est tout simple, tu fais la même technique du coton mais là avec une goutte de la couleur de ta base, donc le blanc, et tu tapote l’ongle en question pour compenser le surplus !
Pour ce retour sur la « blogo », je voulais vraiment vous présenter un NA très simple et rapide à réaliser, et INRATABLE ! J’espère que je vous aurez donné envie de le tester ;)

b-2 copie

 

 

Publicités

Miami et tout ce qui s’en suit // Nail Art

Dehors il fait 132.7° à l’ombre (précisément !), le maquillage dégouline, la glace coule sur les doigts, les cheveux se collent au front sous l’effet de la chaleur, bref c’est l’été ! Mais l’été, c’est aussi l’occasion de se balader, manger sur la plage le soir tombé, faire des tours d’hélicoptère, manger sur un bateau en mouillant prêt d’une île déserte en mode la DOLCE VITA… mais l’été c’est surtout l’occasion pour les nailista de s’essayer à des couleurs estivales et des motifs qui le sont tout autant sur leurs ongles. Et la manucure phare du moment, s’il y en a bien une, c’est le nail art DEGRADE/COUCHER DE SOLEIL vs. PALMIERS !! Et devinez quoi, je m’y suis mise aussi ! mais en fait pour déjà la 2ème fois cette année, rappelez-vous ce printemps la battle avec Laura et Ombeline ;)

a1

Pour cette manucure, c’est tout simple, on commence par le dégradé à l’éponge ; un petit conseil : plus vous utilisez de couleurs et plus votre dégradé sera bien fondu. J’ai donc utilisé trois couleurs : un jaune, un rose orangé et un violet lavande. On fait deux couches de dégradé  sur la première couleur (du blanc ou une couleur très claire, ici mon lavande pastel), puis on passe du Sèche-Vite pour améliorer encore plus le rendu et accélérer le séchage.
Une fois cela fait (et bien sec !!!) on dessine nos palmiers et oiseaux au Nail Art Pen, ou avec un eyeliner feutre, c’est selon votre aisance. On laisse bieeeeeeen sécher, encore une couche de Sèche-Vite et c’est finit !!!! :D

c

d

e

f

g1

signature

Quatre nouveaux ptits bébés ! // Nail Art

Aujourd’hui petit article shopping, petit article nail art, où je vais vous demander VOS avis ! Eh oui les filles aujourd’hui je fais appel à vos ressentis sur une marque de cosmétiques qui a sa propre collection de vernis, Réserve Naturelle. Car oui, je suis bien contente de faire partie de ces nailistas qui ne connaissent pas encore toutes les marques, qui peut encore saliver devant la couleur d’un vernis et qui se retrouve avec une vernithèque très éclectique (du haut au bas de gamme, tout y est représenté !).

Je viens donc vous présenter aujourd’hui quatre petits vernis touuuut mignons trouvés chez Réserve Naturelle, quatre teintes qui font scintiller les yeux ! Alors déjà je tiens à prévenir pour les filles qui connaissent cette marque aussi peu que moi, ne vous rendez-pas devant leur collection de vernis, ou alors votre compte en banque va finir dans le rouge ! Eeeeh oui je vous le dit, choisir entre toutes les couleurs proposées est une véritable torture, je suis ressortie du magasin avec quatre vernis (et autres nécessaires à maquillage^^) mais j’aurais très bien pu en prendre vingt ! Car pour leur collection printemps-été 2013, j’ai été étonnée de voir que l’on y retrouvait vraiment de toutes les teintes : du pastel, du métallisé, du fluo, du basique, on y trouve absolument tout, et à chaque nouvelle couleur découverte on tombe amoureuse !!!
En plus de leurs couleurs, les vernis de la marque ont la chance d’avoir une présentation soignée, avec un superbe packaging. Chaque pot contient 9ml., et leur forme cubique me fait penser à des mini parfums. Pour le bouchon, il est en noir matifié pour rester en accord avec la sobriété et la classe du pot. Je pense que la marque a voulu donner un esprit épuré et luxueux à leur produit, et c’est réussit !

En revanche, qu’elle ne fut pas ma frustration quand j’ai vu que Réserve Naturelle fait partie de ces marques qui ne donnent pas de nom à leur vernis !!! Vous savez comme on peut le voir chez Essie par exemple pour ne citer qu’eux -combien de fois je vous ai saouler avec mon Licorice, et bientôt l’arrivée ici de Lapiz of Luxury-. Je ne sais pas vous mais moi j’adore quand découvrir les noms des vernis, juger s’ils sont bien assortis à la teinte, et puis donner un nom à un vernis ajoute un ptit côté haut de gamme genre « oui, la ce bleu-nuit-étoilé-pailletté-irisé s’appelle Cinderella’s Night, évident non ?! » (tout ça avec la voix de l’experte, genre je fais ma mac devant mes copines :p). En plus de cela, un vernis sans nom c’est comme un ptit orphelin qui ne sait pas vraiment d’où il vient non ?

Donc donc donc, face au risque que ces quatre petits chéris se retrouvent sans personnalité, perdus parmi mes autres vernis qui savent qui ils sont et pourquoi ils sont là, j’ai décider de les baptiser, ben oui il était hors de question qu’ils se laissent bouffer par les autres ! Du coup dès leur arrivée, ils ont pu s’affirmer avec aplomb en se présentant sans craintes :

IMG_6288-223

IMG_6293-2

IMG_6301-2

IMG_6307-3

IMG_6309-22

Je vous présente donc Blue Corail, Precious Paradise, Where is my Marble et Psyché Magenta ! Alors, est-ce-que leur nom vous plaisent ? Bon il ne faut pas trop cherché la raison de ces noms, je vous avoue que pour certains (je pense notamment à Where is my Marble), je suis partie très loin ! (vous me direz, c’est la réflexion que l’on peut se faire quand on voit le nom de certains Ciaté ou Essie)

Comme je vous le disais plus haut, je ne les ai pas encore essayé mais il me tarde déjà !! Et vous, avez-vous déjà essayé des vernis de chez Réserve Naturelle ? Que pensez-vous des teintes, du pinceau, de la texture, de la tenue ? Et les vernis auxquels les marques donnent des noms, vous trouver ça amusant ?
 
signature

DIY : de l’ordre, de l’ordre pour mes vernis !

Il y a fort fort longtemps dans un pays nommé Pinterest, apparaissait la tendance du DIY -Do It Yourself, traduisez « faites le vous-même ». Cette tendance, faisant appel à la créativité de chacun, a très vite concerné tous les domaines de la vie quotidienne : décoration intérieur, vêtements, coiffure, jardinage… et même maquillage et vernis !! Ainsi, au lieu de filer au grand magasin du coin pour payer un luminaire Uckviruk à 200€, les habitants de ce prospère pays utilisèrent leurs mains et leur intelligence pour concevoir des objets aussi beau, mais ayant une histoire…

ghu

Les us et coutumes de ce pays ont tellement fait fureur que l’on a pu voir lors du dernier défi du lundi -voilà donc là, on reviens au domaine du nail art même si oui, je sais les création que l’on retrouve sur Pinterest font fantasmer tous les bricoleurs du dimanche que nous sommes- plusieurs personnes proposer de très beaux à rangement à vernis, souvent réalisés en DIY. Eh bien ni une ni deux, j’en veux moi aussi !

Commence alors une semaine de plaintes auprès de Jules <3. Je réfléchis, cherche des idées sur Internet. J’ai trouvé ce qu’il me plaît ! Un petit promontoire en bois, exposant les vernis en escaliers, sublime *____* je le montre à mon chéri, puis la tête occupée entre mille choses, j’oublie mon petit caprice…

…et voilà que Jules débarque, trois jours plus tard avec la merveille tant désirée ! Un beau promontoire en bois blanc patiné, avec cinq « marches » pouvant contenir une soixantaine de vernis ! (oui, du coup j’ai une vingtaine de vernis qui se sont retrouvés sur le flanc de la route…). Bref, j’aime mon chéri à la folie, qui accepte ma passion et qui m’encourage tous les jours pour le blog ! Un homme parfait <3

ghe

gha

Si vous souhaiter vous essayer à la construction de ce promontoire, il ne vous nécessitera que quelques outils et matériaux : des planches de bois, dont la longueur dépend du nombre de vernis que vous souhaiter placer, de quelques clous, une scie, un marteau, de la peinture de la couleur qui vous plaira… vous pouvez aussi y ajouter des paillettes si vous le souhaiter une fois que la peinture est sèche : un peu de colle à bois par-dessus, on balance les paillettes et c’est fait ! Pour tous les détails, vous retrouverez facilement sur Google et sur Pinterest pleins de petits tutos easy à réaliser ;)