Etape d’une vie de NPA : s’inspirer de Pshiiit ! // Nail Art

Je ne serais surement pas ni la première ni la dernière, mais pour ce billet je vais passer par une étape à mon avis incontournable pour une NPA : s’inspirer de Pshiiit pour habiller ses ongles ! Reconnaissons le, c’est un passage obligé ; qu’on soit novice ou experte, on a toutes cédées à un moment ou à un autre alors que nous étions en panne d’inspiration, alors on traine sur le web pour chercher des idées, et au bout de 1min45 on atterrit sur son blog. Et là voilà trois heures qui se sont évaporées, émerveillée entre toutes ces idées, ces combinaisons de couleurs et ces techniques.

Et mea culpa, je l’avoue, il s’agit même de mon deuxième article directement inspiré par l’une de ses créations, le premier datant du début du blog ; Eh oui, quand on se lance, quoi de mieux que s’inspirer de la référence en la matière :p

Mais arrêtons de papoter et venons-en au vif du sujet : le Nail Art de notre Camille nationale ! Un nail art datant déjà du mois de mars, et correspondant parfaitement à tout ce que j’aime : de la géométrie avec pleins de triangles, et du tye and die ! Un NA très estival, frais et sur lequel j’avais flashé dès que je l’ai vu ! (oui même si on le sait, c’est pas évident de choisir entre tout ce qu’elle nous propose !)

IMG_4362-21-2

Pour toutes celles qui ne l’ont pas vu, l’article de Pshiiit se trouve ici. Quant à moi, je vais essayer de vous expliquer la méthode pour réussir ce petit nail art, même si vous trouverez directement sur sa page un super tuto pour l’occasion, avec un GIF illustrant bien chaque étape !

IMG_4384-2a

Etape 1 : On pose un base blanche, afin que les couleurs que l’on a choisit pour le dégradé que l’on effectuera plus tard transparaissent bien, puisque lors du transfert sur l’éponge, les couleurs perdent beaucoup de leur opacité. Je ne saurais vous dire le résultat avec une couleur sombre, mais ayant tellement aimé ce que proposait Camille, je n’ai pas voulu prendre de risques !

Etape 2 : avant de passer à l’étape du scotch, j’ai suivi le conseil de Pshiiit de poser du Sèche Vite sur la base blanche pour la protéger du scotch. Et croyez moi effectivement ça assure un résultat garantit ! Donc après le Sèche Vite, on pose nos deux morceaux de scotch de façon à former un triangle sur l’ongle.

Etape 3 : On choisit nos trois couleurs pour le dégradé, ici un violet de chez OPI, et un rose et un bleu de chez Ciaté. On dépose nos couleurs en bande sur une surface plastifiée afin de ne pas « perdre » la substance de nos vernis qui s’infiltrent rapidement dans le papier et sèchent, puis on les mélange légèrement afin de « flouter » (oui je sais, que d’expressions approximatives) la démarcation entre chacun d’entre eux. On trempe l’éponge sur le vernis déposé, puis l’on tapote plusieurs fois notre éponge sur l’ongle, afin de transférer un maximum de couleur (tapoter une seule fois l’éponge sur l’ongle donne en effet une couleur trop clairsemée).

Etape 4 : Une fois tous nos ongles habillés de ce dégradé tye and die, j’ai décidé de poser un top coat matifiant de chez ELF. En effet, le côté matifiant de ce top coat me permet de rendre la surface de l’ongle plus adhérente, pour pouvoir dessiner mes traits noir. Et pour cela, n’ayant qu’un pinceau liner noir de chez Model OWN que j’ai du mal à manipuler, j’ai décidé d’utiliser simplement un eye-liner noir de maquillage. Ben oui, après tout tous les supports sont possibles en Nail Art ! Donc ici, libre à chacun de faire comme il le souhaite ; je me suis donc inspiré des dessins de Camille pour les triangles, puis j’ai apporté ma -toute- petite touche sur mes auriculaires :)

Etape 5 : Du top coat, eh oui on ne va pas s’arrêter là ! Même si on à la flemme, on ne saute surtout pas cette étape, primordiale si l’on veut protéger notre essai ! Le mieux bien sur si vous en avez, c’est de mettre une couche de Sèche Vite ! Déjà, comme le sous-entend le nom, bah ça sèche vite (si si !), mais en plus ça créer une couche parfaitement uniforme et lisse sur l’ongle, sans pâté puisque ça égalise les différents »niveaux » présents sur vos ongles avec les vernis. Donc pour celles qui n’en ont pas mais qui pratique régulièrement du NA, même si le coût est -un ptit peu- élevé, vraiment je vous le conseil car c’est un véritable investissement ! (et sur Amazon vous le retrouverez à des prix dérisoirs !)

Bref, je vous laisse avec toutes les photos de cet après midi verniesque, pendant lequel je me suis amusée et sans -presque- aucune difficultés grâce à Pshiiit !!

IMG_4378-2

IMG_4370-2-2

IMG_4376-2

IMG_4379-2

IMG_4372-2-2

IMG_4371-2

IMG_4363-2-2

Mon appareil qui fait des siennes, refusant de faire un joli bokeh :p

IMG_4386-2

Toujours en train de faire des siennes !

Et vous, quels sont les Nail Art de Pshiiit que vous avez déjà essayé de reproduire, ou qui vous tentent ?

Publicités

Power Flower !! // SNB #45

Bonjour et bon week end ! Me revoilà enfin, avec un nouveau Nail Art qui sent bon le printemps, les oiseaux qui gazouillent et le pollen ! Non heureusement le pollen n’a pas encore envahit l’air ambiant, mais le soleil commence à faire doucement son apparition ; Et avec lui, les fleurs éclosent, jusque sur nos ongles !

Voici donc un petit essai avec un OPI, le Ciaté #019 Mojito de couleur vert, le #018 Vintage et le rouge #039 Mistress, et un vernis rose pastel. Alors à première vue, on pourrait se dire « Oh mon dieu, no way !! » mais rassurez-vous, avec de la technique tout est possible ;)

(la suite plus bas)

01-2

page

Bon jusque là, je pense que vous avez bien compris la première étape : après avoir posé une base protectrice, on continue avec une couleur « de fond » ; ici j’ai choisis du violet, mais le résultat est aussi très beau avec un bleu pastel comme on peut le voir en-dessous sur les petits ongles de ma sœur en exclusivité !

Ensuite, cette première étape passée, on prépare nos quatre autres couleurs : le rose pastel pour la fleur, le vert clair pour les feuilles et le vert-gris et le rouge pour le détails des fleurs et des feuilles. Pour réaliser la fleur tout d’abord, on pose une goutte de notre rose pastel sur un support, puis l’on trempe un assez gros dotting tool. On répartit ensuite, de façon a former de petits nuages sur les ongles, ressemblant aux bulles de pensées des personnages de BD. Ensuite, on prend le côté plus fin du dotting tool, que l’on trempe dans notre vert clair. Puis on forme de petites feuilles de chaque côté de la fleur, ne vous inquiétez pas si le résultat n’est pas précis, ça ne se remarquera pas à la fin. Selon la taille de vos ongles, il est possible de réaliser entre une et trois roses par ongles.

Cette étape faite, cela ne ressemble pas encore à grand chose, mais ne vous inquiétez pas ! Tout est normal, car c’est l’étape qui suite qui est primordiale : l’étape des détails. Donc, une fois la deuxième étape bien sèche, on reprend le dotting tool du côté fin, et cette fois on le trempe dans notre vernis rouge. Puis sur la rose, on fait deux ou trois petits « U » tournés vers le centre, puis un point au milieu. Voilà, la fleur commence à prendre du relief ! On reproduit l’exercice sur toutes les fleurs et enfin, on utilise -encore avec le dotting-tool- notre vert-gris, pour faire un petit trait au milieu de chaque feuille.

Tadam ! C’est terminé, et nos ongles sont habillés aux couleurs du printemps, et profitez-en, car une multitude de combinaisons est possible !

13-2

14-2

18-2

IMG_3140-20