Le Water Marble ne me laisse pas de marbre…. –‘ // Nail Art

Pour mon dernier article du mois -et dernier pour les futurs jours qui viennent puisque je vais devoir m’arracher à vous pour un séjour d’un mois à l’un des plus beaux pays du Sud bien que trop peu reconnu, le Portugal-, j’ai souhaité réaliser un Nail Art basé sur la technique considérée par beaucoup comme l’une des plus dures (toutes les filles de mon entourage qui ont essayé n’ont pas réussi :/) : le Water Marble.

 

wm-2-2

Cette technique, qui fait partie des techniques des nail arteuses « confirmées » (avec le one stroke notamment) est aussi l’une de celles qui permet les résultats les plus inédits, uniques et propres à chaque essai. La technique du Water Marble permet d’obtenir sur ses ongles des motifs assez psychédéliques, vivant de courbes et de mélanges de couleurs. Plusieurs styles de résultats existent, comme le montre les nombreuses vidéos sur le sujet sur YouTube. J’avais donc envie de voir avec vous cette technique, que j’ai librement choisie de réaliser de façon aléatoire sur mes ongles, pour vous montrer les différents résultats possibles. Pour cette manucure, un équipement bien sur est indispensable :

inf-2-2

1. Des vernis : deux options ; soit l’on choisit de rester sur une ou deux couleurs dominantes, en jouant sur différentes nuances (ici, deux nuances de bleu et un noir). Soit on décide de jouer sur l’opposition d’un grand nombre de couleurs, mais attention à l’effet kitch si les combinaisons choisies sont mal maîtrisées…

2. Un bol d’eau : c’est la toute la base de cette technique ; et aussi toute sa difficulté. En effet, si l’eau n’est pas à une température parfaite, l’essai échouera à coup sur !

3. Du scotch : pour délimiter notre manucure, et ne pas s’en mettre partout sur les doigts !

Donc la technique : on remplit un bol d’une eau assez tiède, mais pas chaude ! Cela est primordial lorsque l’on fera nos « gouttes » de vernis à la surface de l’eau (la technique représente en effet de faire des mosaïques de vernis à la surface de l’eau, que l’on vient ensuite décalquer directement sur l’ongle en le trempant dans l’eau) ; si l’eau est trop froide, la goutte de vernis ne se « dispersera » pas à la surface de l’eau, et si l’eau est trop chaude le vernis sèchera, impossible de faire des motifs ! Mais on parlera de ça plus tard…

Une fois qu’on a notre eau à la bonne température, on passe deux couches de vernis blanc sur nos ongles. Etape tout aussi primordiale car la couleur blanche permet de faire ressortir la couleur des vernis qui seront utilisés pour notre mosaïque, puisqu’au contact de l’eau ils tendront vers des teintes plus claires, limite pastelles. Une fois fait, on procède ongle par ongle de préférence. Donc on commence par faire le contour de notre ongle avec du scotch, afin que la mosaïque ne se décalque pas sur notre doigt entier. Une fois fait, on passe à l’étape travaux pratique : la création de notre mosaïque à la surface de l’eau. Pour cela, avant de commencer il est préférable d’avoir déjà ouvert les vernis qui seront utilisés, car le plus important pour le Water Marble est d’être rapide. On choisit l’ordre dans lequel on va utiliser les vernis (ici bleu canard, noir, bleu clair) et on y va : on fait tomber une goutte du premier vernis dans l’eau et si celle-ci est à la bonne température, alors la goutte se dissipera à la surface de l’eau pour donner quelque chose de très clair ; on enchaîne TRES TRES RAPIDEMENT en faisant tomber une goutte du deuxième vernis au centre de la première, qui se dissipera alors elle aussi mais moins que la première ; et on continue ainsi jusqu’à ce que les gouttes ne se dissipent plus.

Allez, si vous êtes arrivées jusque là, on est bon !!!! On prend maintenant un cure dent, et on s’amuse à dessiner des motifs à la surface de l’eau sur les gouttes, pour les mêler, les tourbillonner, les faire vaguer… quand le résultat vous plaît, on plonge alors l’ongle. ET ATTENTION ON NE LE RETIRE PAS TOUT DE SUITE !!!!!! Non non non, sinon tout sera gâché ! Non une fois l’ongle dans l’eau, vous remarquerez que la mosaïque est plus grande que l’ongle, et qu’une partie flotte encore à la surface de l’eau. On souffle alors pour la faire sécher, et avec notre cure dent on « attrape » les résidus pour qu’ils ne s’accrochent pas à l’ongle quand on le retirera. Et voilà !

IMG_7447-2-2

IMG_7459-2

INFOS PRATIQUES :

Bien qu’elle soit à l’origine de nombreuses crises de nerf chez les nailistas, la technique du Water Marble à un avantage : lorsque vous retirez votre ongle de l’eau, le vernis est sec, comme pour du stamping !

Les vernis efficaces qui se dissipent bien dans l’eau : les OPI, les spécial stamping de chez Konad, les Yes Love et d’autres encore…

Le lien de la super vidéo de SashkaNailArt qui nous explique tout bien comment faire cette technique ici ! (parce qu’une vidéo sera toujours plus explicite que 10 pages d’explications pompeuses…)

Et quelques illustrations des milles et uns différents résultats possibles en Water Marble, parce qu’il y en aura forcément un qui vous plaira :

Candy-Cane-Water-Marble-Nail-Art--horz

Voilaaaaaaaaa s’en est finit pour le mois de Juillet que j’espère avoir un peu coloré pour celles qui s’intéresse à ce que je fais en tant que nailista du dimanche (bon de tous les jours de la semaine en fait, mais pas un un niveau d’expert :p).. Etre ici avec vous va terriblement me manquer pendant ce mois loin de la blogosphère, mais je reviendrais avec pleins de photos, d’idées, de nouveaux tests…. ET AVEC UN CONCOURS :D et oui j’essayerais de trouver pleins de ptites choses sympas pour vous, et essayer de vous gâter !!

Pleins de bisous à toutes, j’espère vous manquez autant que vous me manquerez !

Peace, Love and Flex <3

Publicités

Miami et tout ce qui s’en suit // Nail Art

Dehors il fait 132.7° à l’ombre (précisément !), le maquillage dégouline, la glace coule sur les doigts, les cheveux se collent au front sous l’effet de la chaleur, bref c’est l’été ! Mais l’été, c’est aussi l’occasion de se balader, manger sur la plage le soir tombé, faire des tours d’hélicoptère, manger sur un bateau en mouillant prêt d’une île déserte en mode la DOLCE VITA… mais l’été c’est surtout l’occasion pour les nailista de s’essayer à des couleurs estivales et des motifs qui le sont tout autant sur leurs ongles. Et la manucure phare du moment, s’il y en a bien une, c’est le nail art DEGRADE/COUCHER DE SOLEIL vs. PALMIERS !! Et devinez quoi, je m’y suis mise aussi ! mais en fait pour déjà la 2ème fois cette année, rappelez-vous ce printemps la battle avec Laura et Ombeline ;)

a1

Pour cette manucure, c’est tout simple, on commence par le dégradé à l’éponge ; un petit conseil : plus vous utilisez de couleurs et plus votre dégradé sera bien fondu. J’ai donc utilisé trois couleurs : un jaune, un rose orangé et un violet lavande. On fait deux couches de dégradé  sur la première couleur (du blanc ou une couleur très claire, ici mon lavande pastel), puis on passe du Sèche-Vite pour améliorer encore plus le rendu et accélérer le séchage.
Une fois cela fait (et bien sec !!!) on dessine nos palmiers et oiseaux au Nail Art Pen, ou avec un eyeliner feutre, c’est selon votre aisance. On laisse bieeeeeeen sécher, encore une couche de Sèche-Vite et c’est finit !!!! :D

c

d

e

f

g1

signature

Matériel et techniques d’une Nailista avertie // Nail Art

Je profite d’être clouée au lit en raison d’un piqûre de guêpe (vive les allergies, escapade en amoureux repoussée tant que je ne pourrais pas marcher avec ma piqûre à la jambe) pour continuer la mise à jour du blog ! Et aujourd’hui, je suis vraiment contente de vous dire qu’enfin, j’ai mis la page « Matériel & techniques » à jour !!!! (on sort la fanfare et les pom-pom girls, on fait de ce jour une fête nationale, on prévient William et Kate que oui, il y a encore plus incroyable que la naissance de cette nouvelle Majesté !)

Ca fait bien depuis le début d’année que je promets de m’en occuper et voilà, c’est fait :D (décidément, je devrais me faire piquer tous les jours^^). Voilà ça me paraissait tellement improbable comme fait que je voulais le partager avec vous, et ça me ferait vraaaaiment plaisir si vous pouviez aller jeter un coup d’oeil à la page (juste au dessus, tu as les différents onglets, et là O magie « matériels et technques », vas-y cliques, cliiiiiques mon enfant ! ♪♫)

Bon aller, je vous présente tout de même ici l’essentiel du nouveau contenu de la page, rah ma gentillesse me perdra ! Je vous fais des bisous en attendant, j’ai hâte de connaître votre avis !

finish

signature

Marinière et tenue de capitaine pour mes ongles ! // NailArt

Bonjour les filles ! Et courage à toutes celles qui commencent une nouvelle semaine de travail Enfin, trêve de bavardages nous parlerons de tout cela plus tard. Aujourd’hui, je reviens avec un post Nail Art, et on reste sur le thème marin des illustrations du dernier article avec un NA style marinière, des ancres bref un nail art qui me donnait envie de filer direction à la plage avec mon baluchon tandis que je passais ma dernière semaine en bureau à rechercher la fraîcheur entre la chaleur des ordinateurs et imprimantes.
Pour ce NA, il nous faut donc : deux vernis, un blanc -ici le blanc spécial stamping de chez Konad- et un bleu marine -pour cet article le #063 Power dressing de chez Ciaté- un striping tape doré, et un nail art pen -mais comme vous le savez personnellement je le remplace par mon eye liner feutre-.

01a

Ce qui me plaît dans les NA de thème marin, c’est qu’on est assez libre dans la composition. J’ai donc décidé de faire de simples marinières sur certains de mes ongles, et sur d’autres d’accompagner l’association bleu marine/blanc à un fil conducteur doré et à des ancres. Bon, c’est sur elles ne sont pas d’une précision extrême je vous l’accorde, mais tant qu’on reconnaît qu’il s’agit d’une ancre je suis satisfaite ^^

04

01

06

Alors alors dans l’assistance, qui a déjà testé ce genre de thème ? :)

signature