Tuto couleurs pastelles et effet sablé // Nail Art

Aujourd’hui, en ce Lundi de Pentecôte non travaillé (ouuuuuuh *étirement de feignasse qui dors jusqu’à onze heures pour compenser les prochains jours de la semaine*) j’ai eu envie de faire de cette journée une journée verniesque, pleine de couleurs, de textures et d’essais en tout genre.

Et bien sur, les couleurs phares du moment, que nous recherchons toutes, se sont les couleurs pastelles ! Moi qui croyais avoir beaucoup de nuances dans ma vernithèque (sans me comparer aux nailistas présentes sur la Toile depuis 2-3 ans évidemment, on ne compare pas ce qui n’est pas comparable), et bien je me rends compte que chaque couleur attend son homonyme version pastel, bref tout reste à faire ! Malgré tout, disposant quand même de 5-6 vernis pastels, bonne nouvelle cela sera donc le sujet de l’article du jour… mais le pastel ne sera pas seul, car nous aborderons aussi aujourd’hui les textures sablées colorées !

Pour celles qui me connaissent depuis le début, peut-être vous souviendrez-vous du premier article ; celui-ci portait justement sur l’essai de cette texture sablée ! Sauf qu’il s’agissait vraiment d’un essai artisanal, puisque j’avais réalisé ce NA avec du sable décoratif que l’on trouve en magasins de décorations d’intérieure ou de loisir créatif. Il s’agissait d’ailleurs de sable rose pastel, et donc me revoilà avec une texture sablée !

Alors vous devez-vous demander pourquoi je retente le coup ; eh bien, il y a quelques jours la boutique de NA en ligne Vitrine Beauté m’a soumis son sable coloré pour que je puisse l’essayer. Un sable vert, entre le jade et l’émeraude, qui m’a un peu effrayer pour tout vous dire. La couleur ne m’inspirait pas, bien que j’aime beaucoup la technique du sable, et je ne savais pas comment l’assortir. Et puis pouf ! Miracle dans ma tête, l’inspiration est venue et ça nous donne finalement un petit tuto pour une utilisation toute simple mais originale de ce sable coloré :

couleurs pastelles

Donc voilà, croyez moi je suis la première étonnée à obtenir un résultat qui me plaît avec ce vert (même si tout ne reste qu’une histoire de goût et de couleurs, simplement je ne suis pas à l’aise du tout dans l’utilisation du vert pour mes Nail Arts, mais peut-être que toi lectrice tu l’adores, ou qu’au moins je t’aurais tenté !). Mais pour celles qui ne seraient pas tenter par le vert, rassurez-vous vous trouverez chez Vitrine Beauté pleeeeinnnns de jolies couleurs en accord avec les tendances de la saison : du corail, du bleu pastel, du nude, du safran, du chocolat, du rouge… Vraiment de très très belles couleurs qui donnent envie et qui permettent d’essayer une multitude de Nail Arts, tout ça jute ici ! (et profitez-en, avec le code TADAM10 vous avez -10% sur votre commande, alors elle est pas belle la vie ?)

Ouuuuh et j’allais oublier, j’allais clôturer cet article sans apporter quelques précisions sur le tuto, vous laissant ainsi telles des âmes errantes, l’air interrogatif devant ce tuto sans précisions !

Ce qu’il y a de bien avec le sable coloré, c’est qu’il permet autant de folies que les autres techniques existantes en NA ; vous pouvez bien sur décider de rester sobre en posant le sable sur tout votre ongle, ou vous amuser à former différentes formes sur vos ongles, mises en avant par l’effet en relief du sable ! D’ailleurs, sachez que si vous décider d’appliquer l’étape 8 en posant du top coat PAR DESSUS le sable, effectivement vous gagnerez en adhérence et pourrez espérer 1 ou 2 jours de tenue en plus, mais vous perdez néanmoins une part de l’effet relief du sable. Pour ma part, je considère que de toute façon un nail art sablé n’est pas fait pour être gardé une semaine, c’est impossible. C’est plutôt le genre de nail art sympa pour frimer devant ses copines (même si je trouve que c’est plus une occasion de partage et de discussion), ou pour une soirée, comme le nail art acviar par exemple. Donc personnellement, je préfère ne pas mettre de top coat par dessus le sable, quitte à perdre en adhérence, mais peut importe puisque je ne garde pas ce genre de NA plus de deux jours ; c’est donc à vous de juger si vous souhaiter mettre du top coat ou non :)

En revanche, si vous n’en mettez pas alors il faut veiller à bien appuyer sur le sable lorsque vous le déposer sur la couche de vernis non sèche qui doit servir de colle, bien appuyer vous permettra d’être sur que cela ne bougera pas pour un bon moment ! (tant que vous ne faites pas la vaisselle du moins… femme au foyer, sort de ce corps d’à peine 22 ans !)

Voilà, cette fois je crois que je vous ai tout dis, il ne vous reste plus qu’à essayer, dans la couleur qui vous plaira ;)

signature2

banniere blog tadamna

Publicités

Etape d’une vie de NPA : s’inspirer de Pshiiit ! // Nail Art

Je ne serais surement pas ni la première ni la dernière, mais pour ce billet je vais passer par une étape à mon avis incontournable pour une NPA : s’inspirer de Pshiiit pour habiller ses ongles ! Reconnaissons le, c’est un passage obligé ; qu’on soit novice ou experte, on a toutes cédées à un moment ou à un autre alors que nous étions en panne d’inspiration, alors on traine sur le web pour chercher des idées, et au bout de 1min45 on atterrit sur son blog. Et là voilà trois heures qui se sont évaporées, émerveillée entre toutes ces idées, ces combinaisons de couleurs et ces techniques.

Et mea culpa, je l’avoue, il s’agit même de mon deuxième article directement inspiré par l’une de ses créations, le premier datant du début du blog ; Eh oui, quand on se lance, quoi de mieux que s’inspirer de la référence en la matière :p

Mais arrêtons de papoter et venons-en au vif du sujet : le Nail Art de notre Camille nationale ! Un nail art datant déjà du mois de mars, et correspondant parfaitement à tout ce que j’aime : de la géométrie avec pleins de triangles, et du tye and die ! Un NA très estival, frais et sur lequel j’avais flashé dès que je l’ai vu ! (oui même si on le sait, c’est pas évident de choisir entre tout ce qu’elle nous propose !)

IMG_4362-21-2

Pour toutes celles qui ne l’ont pas vu, l’article de Pshiiit se trouve ici. Quant à moi, je vais essayer de vous expliquer la méthode pour réussir ce petit nail art, même si vous trouverez directement sur sa page un super tuto pour l’occasion, avec un GIF illustrant bien chaque étape !

IMG_4384-2a

Etape 1 : On pose un base blanche, afin que les couleurs que l’on a choisit pour le dégradé que l’on effectuera plus tard transparaissent bien, puisque lors du transfert sur l’éponge, les couleurs perdent beaucoup de leur opacité. Je ne saurais vous dire le résultat avec une couleur sombre, mais ayant tellement aimé ce que proposait Camille, je n’ai pas voulu prendre de risques !

Etape 2 : avant de passer à l’étape du scotch, j’ai suivi le conseil de Pshiiit de poser du Sèche Vite sur la base blanche pour la protéger du scotch. Et croyez moi effectivement ça assure un résultat garantit ! Donc après le Sèche Vite, on pose nos deux morceaux de scotch de façon à former un triangle sur l’ongle.

Etape 3 : On choisit nos trois couleurs pour le dégradé, ici un violet de chez OPI, et un rose et un bleu de chez Ciaté. On dépose nos couleurs en bande sur une surface plastifiée afin de ne pas « perdre » la substance de nos vernis qui s’infiltrent rapidement dans le papier et sèchent, puis on les mélange légèrement afin de « flouter » (oui je sais, que d’expressions approximatives) la démarcation entre chacun d’entre eux. On trempe l’éponge sur le vernis déposé, puis l’on tapote plusieurs fois notre éponge sur l’ongle, afin de transférer un maximum de couleur (tapoter une seule fois l’éponge sur l’ongle donne en effet une couleur trop clairsemée).

Etape 4 : Une fois tous nos ongles habillés de ce dégradé tye and die, j’ai décidé de poser un top coat matifiant de chez ELF. En effet, le côté matifiant de ce top coat me permet de rendre la surface de l’ongle plus adhérente, pour pouvoir dessiner mes traits noir. Et pour cela, n’ayant qu’un pinceau liner noir de chez Model OWN que j’ai du mal à manipuler, j’ai décidé d’utiliser simplement un eye-liner noir de maquillage. Ben oui, après tout tous les supports sont possibles en Nail Art ! Donc ici, libre à chacun de faire comme il le souhaite ; je me suis donc inspiré des dessins de Camille pour les triangles, puis j’ai apporté ma -toute- petite touche sur mes auriculaires :)

Etape 5 : Du top coat, eh oui on ne va pas s’arrêter là ! Même si on à la flemme, on ne saute surtout pas cette étape, primordiale si l’on veut protéger notre essai ! Le mieux bien sur si vous en avez, c’est de mettre une couche de Sèche Vite ! Déjà, comme le sous-entend le nom, bah ça sèche vite (si si !), mais en plus ça créer une couche parfaitement uniforme et lisse sur l’ongle, sans pâté puisque ça égalise les différents »niveaux » présents sur vos ongles avec les vernis. Donc pour celles qui n’en ont pas mais qui pratique régulièrement du NA, même si le coût est -un ptit peu- élevé, vraiment je vous le conseil car c’est un véritable investissement ! (et sur Amazon vous le retrouverez à des prix dérisoirs !)

Bref, je vous laisse avec toutes les photos de cet après midi verniesque, pendant lequel je me suis amusée et sans -presque- aucune difficultés grâce à Pshiiit !!

IMG_4378-2

IMG_4370-2-2

IMG_4376-2

IMG_4379-2

IMG_4372-2-2

IMG_4371-2

IMG_4363-2-2

Mon appareil qui fait des siennes, refusant de faire un joli bokeh :p

IMG_4386-2

Toujours en train de faire des siennes !

Et vous, quels sont les Nail Art de Pshiiit que vous avez déjà essayé de reproduire, ou qui vous tentent ?

Mais patch moi !! // Nail Art

Bonsoir !!! Je suis contente d’enfin vous retrouver les filles, pour vous parler de l’accessoire idéal des NPA paresseuse : les patchs. Les patchs, c’est LE truc qui te permets de ne pas passer tout un après-midi sur un Nail Art, tout en ayant un résultat de ouuuuuf ! Enfin, si les patchs sont de qualité. Et ça tombe bien, je vais justement vous donner mon avis sur les patchs de chez L’Oréal, que l’on trouve -depuis quelques mois- un peu partout maintenant.

a

Me voilà avec des patchs en 3D donc, motif diamants argentés sur fond noir. Sobre et original à la fois, je kiffe. Puis le prix en rayon : 10€, ouille !! Tout ça pour des autocollants pour ongles. Mais la tentation étant plus forte que moi (et mon côté NPA n’aidant pas), je succombe évidemment et m’approprie cette nouveauté de la marque. Oui je parle de nouveauté car mon achat date d’il y a quelques mois, à l’époque où je n’avais pas encore créé le blog, donc pas d’article ! (ouuuuh vous êtes perspicaces vous ^^).

Donc, passant outre le prix, je fis mon premier essai il y a fort fort longtemps, et il me semble que mon avis était plutôt positif. Il fallait donc que je retente le coup pour en avoir le coeur net ! Donc finalement, pour faire court et précis, mes impressions ça donne ça :

Les + : plusieurs motifs proposés, assez classes dans l’ensemble (strass, reptile, rayures…) ; 18 autocollants dans la boîte de différentes tailles permettant de recouvrir différentes formes d’ongles ; des autocollants qui collent (ouh la redondance) plutôt bien, et que l’on peut garder plusieurs jours ; facile à découper et limables (ouais ouais t’inquiètes ça existe ce mot !), pour les adapter à la taille de l’ongle.

Les – : le prix (oui même si la plupart des nail patch sont dans cette gamme de prix voir au delà, pour des autocollants ça reste abusé, bonjour la marge qu’ils se font dessus : « c’est ça les filles, vive la tendance nail art, nos portefeuilles vous remercient ! » ; les patchs se décollent très vite sur les rebords de l’ongle, et forcément on ne résiste pas à l’envie de gratter, ce qui aggrave la chose ; les nail patchs ne s’adaptent pas à toutes les formes d’ongles : j’ai notamment lue que pour les ongles bombés, comme on peut l’imaginer, ça ne tient pas ou ça fait des plis -eh ouais, en mode investigation pour l’article-.

b

Ouuuh le montage bidon XD

c

d

Finalement, le verdict c’est que lorsqu’on est une NPA on doit forcément essayer une fois les nail patchs, c’est une évidence. Et même lorsque qu’on n’est pas une adepte du nail art, c’est justement intéressant d’essayer, parce que c’est ultra facile déjà et que les ratés sont impossibles, ensuite justement parce que ça peut faire naître une passion en voyant ses ongles parés de mille feux.
Donc à essayer, mais une fois c’est largement suffisant ;)

signature2

Galaxy Nails, la BASE !!! // Nail Art

Dimanche dernier, après ma première semaine de stage, j’avais envie de me faire une VRAIE manucure, pas juste un simple rouge comme c’était le cas toute la semaine passée, non non mesdames, là je vous parle de Nail Art. Le vrai. Celui qui vous fait passer pour une excentrique quand vous le porter, celui poussant toutes les rageuses à vomir un « Tu es folle de passer autant de temps à faire ça », bref celui que l’on aime. Ce Nail Art pour lequel on prend du temps, celui pour lequel on a l’impression de devenir une artiste et qui nous fait tout oublier le temps de sa réalisation. Celui qui nécessite plus qu’un vernis et qu’un pinceau…
Et donc, cherchant des idées sur Pinterest et sur Hellocoton, je suis tombée sur LE nail art, mon préféré parmi tous, l’absolu, le plus beau qui existe selon moi et le plus poétique : le Nail Art Galaxy (avec les majuscules oui oui, c’est pas n’importe quel nail art).
La tendance Galaxy, on la retrouve un peu partout : t-shirt, chaussures, leggings, des magasins semble même en faire leur spécialité comme Romwe, ou Raaad qui propose souvent des articles Galaxy. Mais moi, c’est sur les ongles que je la préfère. Mais, chose absolument folle, depuis que le blog existe, je n’ai pas encore eu le temps de refaire cette manucure ! Tellement de choses à essayer, des couleurs, des techniques, des marques, et finalement mon n°1 je l’ai mis de côté. Donc donc donc, c’est avec une grande émotion (ouais en fait le genre d’émotion que ressent les ptites pestes de 5 ans contentes de montrer leur nouvelle robe de princesse à toutes leurs tatas pendant qu’elles s’en foutent), que je vous présente ma version du Nail Art Galaxy, le plus beau de tous (ouais je pense que je ne l’avais pas encore assez dit !)

001

02

04

01

Concernant les couleurs que j’ai choisi d’utiliser : pour la base, vous pouvez choisir entre un noir ou une autre couleur sombre comme un bleu profond ou un violet, personnellement j’ai choisi l’un de mes vernis préférés, le Essie Licorice Noir. Ensuite pour avoir l’impression que plusieurs galaxies se baladent sur vos ongles, à l’aide d’un éponge on tapote un peu aléatoirement les couleurs que l’on a choisit d’utiliser : pour ma part, j’ai utilisé un Colorama de chez L’Oréal d’une teinte bleu sombre pailleté, un violet de chez Essie, et un rose et un gris en petites touches de chez Yes Love. Au niveau des couleurs c’est assez libre c’est en fonction des goûts de chacun, on peut très bien y ajouter du vert, du or, de l’argenté.
Pour fignoler l’effet Galaxy, j’ai fais quelque point blancs au dotting tool comme le conseil Pshiiit dans ces deux articles sur les Nail Art Galaxy, où vous retrouverez un très bon gif vous montrant chaque étape pas à pas. Donc, après les pois blanc, il est possible d’ajouter un top coat à paillettes, mais ce n’est pas obligatoire. Et attention à ce qu’il ne soit pas trop chargé en paillettes au risque de cacher un peu tout votre travail réalisé à l’éponge : en effet si la manucure est trop chargée en paillettes, l’oeil de vos admirateurs ne verra que ça, au détriment de la galaxie qui se cache derrière :/ Enfin, un petit coup de Sèche-Vite et voilà, l’espace s’invite sur vos ongles !
hui-3
signature